7465530_p

C’est en ce moment que fructifie le «teinturier». J’adore cette plante, une de mes mauvaises herbes préférées. Ses tiges, ses grappes, sont parfois d’un beau lilas rose vif, qui m’enchante. Malheureusement ma directrice de conscience ne peut pas l’encadrer, alors je tâche d’en préserver discréto quelques spécimens dans des coins retirés. Cette américaine (Phytolacca americana) aurait envahi l’Europe méditerranéenne en partant du Bordelais, où elle abonde en effet, alors que je n’en vois pas en Charente, où tout est plus rude.