stv4

L’autre soir à Simply Market j’ai rencontré Bernard P, que je n’avais pas revu depuis son départ à la retraite il y a un lustre. Nous étions contents de nous parler. Vieux garçon très catholique, il m’a raconté qu’il employait son temps libre au service de la Conférence Saint-Vincent-de-Paul, et notamment au Pain de l’Amitié. La société offre aux pauvres, chaque jour à midi, dimanche compris, un repas à un euro, sans condition. Bernard y exécute les tâches les plus humbles, comme d’éplucher des pommes de terre. Il m'expliquait ça en rigolant. J’admire cet exemple de dévouement, dont je ne sais pas si je serais capable. Les repas sont ouverts à tous : tu peux y venir manger, si tu veux, m’a-t-il dit. Ce n’est pas bien dans mes horaires, car il faudrait que je me déplace en ville, mais je serais curieux d’en faire l’expérience.