Août 2014. Nous allons bouffer du centenaire de la guerre de 14-18 pendant quatre ans. Et vu l'ambiance qui règne, je ne serais pas plus surpris que ça si l'on nous expliquait que les poilus étaient anti-militaristes, internationalistes, gays comme des pinsons et friands de diversité.