guizot

Dans une émission de télévision, l'autre jour, j'ai entendu Eric Zemmour déclarer, si je ne me trompe, que «Ne pas être de gauche à vingt ans, c'est manquer de coeur, mais être de gauche à quarante, c'est manquer de tête». J'étais assez d'accord avec lui, comme souvent, mais la phrase avait l'air d'une citation, et il en a peut-être indiqué l'auteur, mais ça m'a échappé. Ne voulant pas récouter l'émission exprès, j'ai fait appel à la science de mes lecteurs des réseaux sociaux et il a fallu que ce soit un gentilhomme d'outre-Atlantique, qui plus est de l'hémisphère sud, monsieur Richard Costa, qui m'apprenne qu'il s'agissait là d'une citation déformée de Guizot, lequel aurait dit plus exactement que «N'être pas républicain à vingt ans est preuve d'un manque de coeur, l'être après trente ans est preuve d'un manque de tête». La modification s'explique : des républicains comme Zemmour et moi ne saurions approuver le propos de Guizot, mais la belle formule valait le détournement.