lundi 30 septembre 2013

niveau

A propos de "niveau", savoir s'il baisse ou pas, je ne suis pas certain qu'il faille plus de connaissances pour passer le bac aujourd'hui, qu'il n'en fallait pour obtenir le certificat d'études il y a cinquante ans.
Posté par Ph B à 08:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 29 septembre 2013

la petite mendiante

Lorsque je vais passer le week-end à la Croix, je m'y rends dès le jeudi soir, et je ne manque pas d'aller, le vendredi matin, au marché de Loulay, où je ne manque pas d'acheter, à l'écailler de Fort-Boyard, une livre de moules. Je m'en régale dès midi, si possible en écoutant quelque beauferie, genre les GG sur Radio-Monte-Carlo, pour compléter ma joie. En mangeant les moules, je mets de côté les minuscules crabes (les «chancs», dit-on ici) que certaines recèlent. Je les destine à la petite chatte qui vient mendier, je les lui offre... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 12:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 28 septembre 2013

sur les chalefs

J'attendais une occasion de repasser à la Croix, comme ce week-end, pour vérifier si Jacques Brosse, dans son guide des arbustes, donnait quelque conseil particulier sur la taille des chalefs, qui en cette saison font une poussée vraiment spéciale, lançant en l'air de nouvelles tiges démesurées, assez rigides pour tenir tendues, mais en même temps flexibles jusqu'à la mollesse dans leur extrémité. Je suis un peu déçu, il n'en dit rien, me voilà renvoyé à mes facultés d'improvisation. Mais cet ouvrage paru il y a quelque trente ans... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 11:18 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 27 septembre 2013

tas de branches

Je ne connais pas de branches plus rebelles à l'entassement que celles du buddleia, à part peut-être celles du sureau.
Posté par Ph B à 10:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 26 septembre 2013

other big brother

Je me rappelle que deux fois, dans les premiers temps que je possédais une maison à la campagne, une camionnette venue Dieu sait d'où s'est arrêtée devant le portillon, et il en est descendu un Gitan, pardon, je veux dire un membre de la communauté des gens du voyage, pour me demander si je n'avais pas ceci ou cela à donner, à vendre, ou à réparer. Les deux fois, je n'avais rien à proposer, la rencontre a tourné court. Un détail m'a frappé, c'est que chaque fois j'ai entendu la camionnette venir directement chez moi depuis le bout de... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 25 septembre 2013

à travers les âges

Henri IV fut assassiné au même âge, où plus tard Richelieu fut emporté de fièvre, et où je viens à lire aujourd'hui ces détails. N'ayant pas le coeur à grand chose d'autre, j'occupe ces jours-ci mes réveils et mes couchers à feuilleter des manuels d'histoire de France. Cela rafraîchit mes souvenirs, qui en ont grand besoin, et j'y trouve de quoi me divertir. Je suis attentif au rôle des femmes : le pouvoir ne leur appartenait pas, en principe, mais dans les faits, si certaines ont été en effet soumises, et même abusées, que de reines... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 24 septembre 2013

le désastre des robinets de bourrin

Une des réalisations de la technique moderne, qui me satisfait le moins, ce sont ces nouveaux robinets, appelés je crois mitigeurs, grâce auxquels on peut faire couler de l'eau à la température voulue, ce qui est un avantage, certes, mais j'ai remarqué qu'en général ces appareils sont actionnés par un levier, qui est loin d'avoir la souplesse des anciens robinets que l'on tournait. Toute la différence de finesse entre les deux mécanismes tient à ce que l'ancien se manoeuvrait avec les doigts, le nouveau avec le poignet. Comme ces... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:19 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
lundi 23 septembre 2013

gaitude

On trouve dans Wikipedia un article, qui fait savamment le point sur le processus au terme duquel l'adjectif «gai» est devenu synonyme d'«homosexuel». C'est une aubaine sémantique, pour les intéressés. Tout d'abord parce qu'on use le plus souvent de la tournure anglaise «gay», qui a un petit look plus trendy que la française. Mais aussi parce que la connotation euphorique est avantageuse : qu'on imagine, si les avatars du lexique avaient abouti à parler des «sads»... Du reste il est vrai que cette idée de gaieté correspond bien à... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 11:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 22 septembre 2013

marketing

Le souvenir me revient de voisins de brocante, de cet été, un couple de gens de mon âge, qui semblaient persuadés que j'avais besoin de leurs conseils, et me les prodiguaient sans que j'aie rien demandé. Pour l'essentiel, ils me suggéraient de ne pas vendre à des prix trop bas, et de ne pas les afficher clairement sur des étiquettes, comme j'avais fait. Ils n'avaient peut-être pas tort, sur le premier point, car il est vrai que j'ai tendance à vendre les objets, livres ou autres, au prix où j'aimerais moi-même les acheter, c'est à... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
samedi 21 septembre 2013

grand n'importe quoi

Dimanche dernier, visitant une immense brocante installée sur les pelouses d'un hôpital de Pessac (tout existe), je me suis laissé tenter, pour un euro, par le recueil de souvenirs de Jean-Pierre Marielle, Le grand n'importe quoi (paru en 2010). J'étais content de ma trouvaille, mais en fin de compte j'en ai été plutôt déçu. Les deux principaux défauts de cet ouvrage sont le titre, grandiloquent et creux, et le texte, creux et grandiloquent. Il ne me dérange pas que le livre soit écrit avec l'aide d'un porte-plume, et je ne déteste... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 10:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,