jeudi 29 mars 2012

distribution

D'avoir vu ces temps-ci quelques films de Guitry, qui m'épate par son charisme et son dynamisme, la force de sa voix et de son caractère, je me dis qu'un tel personnage n'aurait en aucun cas pu se retrouver dans la situation du chômeur pleurant de désespoir parce que son vilain patron l'a foutu dehors. L'eût-on mis un jour au chômage, nul doute qu'avant le soir Sacha aurait retrouvé du boulot. Il y a dans la vie, comme au cinéma, une distribution.
Posté par Ph B à 08:57 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 21 mars 2012

revue de presse locale

N'oublions jamais. Conservons dans nos archives par exemple l'éditorial signé Yves Harté paru dans Sud Ouest avant-hier mardi 20 mars : "Or ce tueur en série ne fait pas partie du grand banditisme. Plus les heures passent, plus il semble se rapprocher d'un autre profil, celui du psychopathe de Norvège. Un jeune homme lisse, pâle et blond" (etc, suivez mon regard). Pâle et blond, bien sûr... L'antiracisme aussi est une belle usine à fantasmes. Retenons encore dans le Sud Ouest d'hier mercredi 21 mars, page 3, cet article... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 14:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 21 mars 2012

toulouse

Vraiment pas de bol pour les humanistes : on apprend que le fou furieux qui a commis plusieurs assassinats dans la région de Toulouse n'était pas un vilain facho d'extrême droite, comme d'aucuns l'annonçaient déjà sans hésiter, mais un islamiste fanatique, grâce à qui on appréciera une fois de plus combien la «diversité» est une «chance pour la France».
Posté par Ph B à 09:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 20 mars 2012

Le cinéma de A à E - champs élysées

Vu Remontons les Champs Elysées, de Sacha Guitry (1947). «Fantaisie filmée conçue, dialoguée, portée à l'écran et interprétée» par le maître. Oeuvre savante et originale, un peu ennuyeuse dans les passages musicaux. B.
Posté par Ph B à 08:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
lundi 19 mars 2012

Le cinéma de A à E - espagnolade

Vu Les femmes du 6e étage, de Philippe Le Guay (2011). Les rapports entre des bourges parisiens caricaturaux et un peloton de bonnes espagnoles caricaturales, dans les années soixante. Une comédie gentille, avec un Luchini qui n'en fait pas trop. Pour socialistes et adolescents. C.
Posté par Ph B à 09:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 18 mars 2012

oiseaux du brésil

Un jeune voyageur m'a rapporté le mois dernier de São Paulo un excellent guide ornithologique, dont il m'avait signalé l'existence. Ce n'est pas que j'en aie grand besoin, car je n'étudie plus beaucoup la faune brésilienne, et j'ai déjà de très bons instruments sur le sujet, comme le Dicionário dos animais do Brasil de Rodolfo von Ihering et l'Ornitologia brasileira de Helmut Sick. Si j'ai voulu ajouter ce livre à ma collection, c'est surtout pour le plaisir de contempler enfin ce qui manquait dans ce domaine, un beau guide civilisé... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 15:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 15 mars 2012

concorde

Il règne entre le patronat et les syndicats, si opposés le plus souvent, une entente cordiale sur la question de l'immigration, que l'un et les autres tiennent pour un phénomène positif et encourageant. On aurait pu croire que cet accord surprenant était exceptionnel, mais on a pu constater naguère qu'il y avait aussi consensus à propos du rapport Perruchot, qu'il convient de tenir en piètre estime (et si possible d'oublier).
Posté par Ph B à 08:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mardi 13 mars 2012

cadalso

Un officier espagnol du dix-huitième siècle, José de Cadalso, est connu pour avoir composé des Cartas marruecas (lettres marocaines) inspirées des Lettres persanes de Montesquieu. Son admiration pour le baron était contrariée par les méchancetés que celui-ci avait écrites sur les Espagnols. Cadalso est l'auteur probable d'une certaine Defensa de la nación española, longue d'une trentaine de pages (retrouvée et publiée par Guy Mercadier à Toulouse en 1970). Il y reprend phrase par phrase la Lettre persane n° 78 et y répond du tac au... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 17:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 8 mars 2012

Le cinéma de A à E - visiteurs

Vu Les visiteurs du soir, de Marcel Carné (1942). C'est l'histoire d'un couple diabolique venu d'on ne sait où, séduire les gens et semer la discorde dans un château. Elle (Arletty) a une voix et un sourire extraordinaires, mais lui (Alain Cuny) a toujours l'air constipé, et les scènes où il brame d'amour sont carrément pénibles. Le film dure près de deux heures, et c'est seulement après plus d'une heure qu'intervient le Diable en personne, incarné par un Jules Berry épatant. Ma scène préférée est celle même de son arrivée, où il... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 7 mars 2012

rêverie

Entraîné dans la rêverie, qui peut mener loin, j'ai songé que si jamais il advenait que l'on m'anoblisse, comme je le mérite sûrement, et si à cette occasion, selon l'usage, j'adjoignais un nom de terre à mon patronyme, et si pour cela je choisissais la première parcelle que j'ai eu l'honneur de posséder, laquelle est située sur la commune de Cunèges, et plus précisément au lieu dit Sansou, je viendrais à m'appeler Billé de Sansou, ce qui n'aurait pas beaucoup d'allure. Il faudrait m'y prendre autrement. Billé du Désert ferait mieux,... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:03 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,