J’ai participé l’autre jour à la brocante de Prissé-la-Charrière, qui se tient chaque année le dernier dimanche de juillet. J’essaye de ne pas la rater, non seulement car elle a lieu près de chez moi, mais aussi car c’est la seule que je connaisse où l’on puisse passer la journée installé peinard sous les arbres du parc, alors que la plupart des autres se déroulent en plein cagnard. A cette occasion j’ai voulu corser l’exercice en ne me contentant pas de brader des babioles, mais en proposant aussi des livres de mon catalogue, à des prix dignes. Ce n’a pas été facile mais j’en ai vendu quelques uns. Et sans surprise ce sont les grandes vedettes populaires, qui sont parties comme des petits pains : Che Guevara, Hitler, Sade, Brassens...