samedi 31 janvier 2009

Considérations sur l’exactitude et la paternité

Peu après la mort de mon père, en 1981, j’ai hérité de lui, ou plus exactement j’ai fait main basse sur un objet qui lui avait appartenu, un pèse-lettre en forme de sextant. Ce peson, qui permet d’évaluer des poids jusqu’à cent grammes, m’a rendu service mille fois, notamment à l’époque où j’avais beaucoup de courrier. Il m’évite de passer par le guichet de la Poste pour la plupart de mes envois, qui entrent dans les premiers tarifs, fixés comme on le sait pour 20, 50 et 100 grammes. J’ai toujours prisé cet instrument, non seulement à... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 10:22 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :