roncerailleCoup de fil de Talmont, hier matin, pour me signaler que sur France-Culture on parlait de Ronceraille (le faux écrivain supposé être né à Saint-Jean d’Angély, en fait inventé par Claude Bonnefoy pour le n° 100 de la collection «Ecrivains de toujours», en 1978). Aaah, bonne surprise. C’était "La nouvelle fabrique de l’histoire",  d’Emmanuel Laurentin. J’en ai raté des bouts, surtout que des ouvriers sont arrivés quelques minutes après pour arranger une fuite dans mes tuiles, mais maintenant le podcast résout ces problèmes (je veux dire les problèmes de radiophonie, hélas pas les problèmes de tuiles). J’ai enfin appris, dans cette émission, qui était le bonhomme qui avait posé sur les photos du prétendu Ronceraille, prises par Denis Roche. C’est un certain Philippe Morand, qui faisait d’ailleurs partie des personnes interrogées, mais qui ne disait pas grand chose, de sa voix nasale. Ce serait le neveu d’une amie de Bonnefoy, ce qui reste assez vague, mais enfin, la brume s’est quelque peu éclaircie.
PS. L'homme pourrait bien être celui-ci, me suggère François Julien-Labruyère.
PPS. Ou encore celui-là, me souffle le fidèle Talmont.