mardi 31 mai 2005

Je ne sais quel vice étrange me pousse à m'enfoncer dans des emmerdements auxquels personne ne m'oblige. Ma lubie actuelle est de parvenir à constituer un poulailler pour y accueillir une ou deux poules pendant ces mois d'été. Me voici au pied du mur, celui où l'on picore du pain dur, et cela s'annonce laborieux. Comme il y a loin des fertiles rêveries, conçues dans l'hiver, aux réalités du ciment, de la planche et du grillage. Varron ne m'aide guère, avec ses conseils pour tenir un élevage immense. Pire, Varron me fait flipper, en me... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 15:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 30 mai 2005

Apéro vespéral avec Béa, venue débroussailler mon jardin, et Véro, venue causer bricolage. Je suis impressionné par la vigueur de ces filles, si évidemment supérieure à la mienne. Nous parlons de choses et d'autres, de fil en aiguille. Nous sommes un peu gris quand Véro en vient à expliquer que "c'est psychologique, tout ce qu'on a dans la tête".
Posté par Ph B à 15:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 29 mai 2005

N'étant toujours pas réinscrit, je ne participais encore pas à ce scrutin, pour lequel j'aurais voté NON, moi aussi, pour une fois comme la majorité. Quoique plutôt européiste, je ne suis pas du tout sûr de partager l'idée que se fait de l'Europe la clique de bourges affolés, de droite et de gauche, qui la gouvernent. Je ne vois pas pourquoi l'unité européenne devrait impliquer l'uniformité éthique que voulait imposer cette constitution bouffie d'humanisme imbuvable. C'était donc une agréable soirée politique, hélas pas télévisuelle... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 15:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 28 mai 2005

La voiture chargée de multiples conserves données par ma mère, et de quelques bûches prises dans mon bois, je gagne ma maison de Charente, à la Croix. En passant à Saint-Hilaire de Villefranche, trouvant enfin l'église grande ouverte, je m'arrête la visiter. Vitraux sympathiques mais pas terribles, disons ce qui est. Avec cependant cette curiosité que l'on y voit figurer des saints locaux, Eutrope et Eustelle.
Posté par Ph B à 15:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 27 mai 2005

Dépité de ne pouvoir faire le travail que j'avais prévu à la cabane, et parce que je me suis trouvé deux tiques plantées dans la cuisse, je passe la journée au pieu, à parcourir les cinq livres sur les vitraux. La vogue du vitrail, née au Moyen Age, s'est perdue principalement au XVIIIe siècle. J'apprends qu'au pire moment, "les amateurs anglais faisaient main basse sur les vitraux des églises fermées par la Révolution: les monuments de Rouen, par exemple, furent vidés au profit des châteaux et des églises d'Outre-Manche".... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 15:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 26 mai 2005

Après avoir fait chou blanc dans un Bricomarché, un Point P et une scierie, où la volige est soit en rupture de stock, soit vendue dans une longueur ou une épaisseur qui ne me conviennent pas, je renonce à acheter des planches pour refaire l'avant-toit de ma cabane. Cela attendra. Du coup je passe la journée à faire ce que j'aime, vadrouiller au hasard parmi mes arbres, à la recherche de bois mort et de surprises. Il y a dans la partie sud une clairière, occupée par un gigantesque roncier. Je m'aperçois que ce sont cette année des... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 15:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 25 mai 2005

Avant de prendre mes quartiers d'été, je têtai copieusement les biblis, celle où je bosse et la grande voisine. J'avais déjà emprunté le dernier Dávila en français et le journal des années 50 de d'Arribehaude, que je lis ces temps-ci. J'y ajoutai un recueil de pensées de Baroja, une biographie de José Bonifacio, des poèmes d'Arturo Marasso, un antique manuel agricole de Varron, un volume de Ciry et cinq livres sur les vitraux. On combat l'angoisse comme on peut.Peu après midi je pris la route de la Dordogne, pour aller passer quelques... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 15:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 24 mai 2005

Pardonne-moi, lecteur bienveillant, mais voici déjà l'heure où je vais m'absenter de la ville. Ayant pris cette année assez peu de congés pour me trouver dès maintenant en vacances jusqu'à fin juillet, et devant ensuite chômer août et septembre, voici venir quelques mois pendant lesquels, par nécessité, je vais me faire plus rare sur la toile, à moins que je n'apprenne, dans ma campagne reculée, à me servir d'un cyber-café, s'il y en a. Pendant cet été on peut continuer de me contacter par e-mail mais j'y répondrai par force moins... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 16:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 18 mai 2005

Je suis reconnaissant au docteur Hubert, de Nantes, de m'avoir offert un ouvrage élaboré sous sa direction et consacré à Topor, l'homme élégant (coédition des Cahiers de l'Humoir et de la revue Hermaphrodite, 2004). Cet épais volume, de près de 500 pages, imprimé sur un papier de qualité et solidement relié, réunit un copieux assortiment documentaire: photos, textes brefs et dessins de l'artiste, témoignages d'amis, études de son oeuvre protéiforme, participations graphiques de contemporains. Christophe Hubert s'est lui-même chargé... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:41 - Commentaires [2] - Permalien [#]
mardi 17 mai 2005

Si j'en crois la confirmation d'inscription chez mon hébergeur, datée du 13 mai 2004, c'était la semaine dernière le premier anniversaire de ce blog. A cette occasion je ne ferai pas tirer douze coups de canon sur les remparts de la ville, mais j'en profiterai pour donner quelques précisions.Une des fonctions qui m'intéressait d'abord était la possibilité de mettre en ligne, par ce moyen, un certain nombre de notes déjà écrites ou publiées sur papier dans le passé, grâce au procédé d'antidatation. Voilà pourquoi, bien que le blog... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]